©  2020 Nedap France SAS -  www.nedap.info - 8/10 chemin d'Andrésy, 95610 Eragny

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle

Les Bibliothèques de Courbevoie s’inscrivent dans la vie culturelle du territoire. Lieux de sociabilité et d’échange, elles participent à la construction individuelle et citoyenne et favorisent l’insertion de chacun dans la société en assurant l’accès pour tous à la culture, à l’information, à la formation, à l’étude et aux loisirs. 

Le réseau des bibliothèques de la ville de Courbevoie maille le territoire communal en proposant une bibliothèque principale « Les Violettes » située au coeur de la cité et trois bibliothèques de quartier – La Frégate, JB Charcot et Les Damiers - couvrant des zones géographiques déterminées. Il dispose également d’un bibliobus qui circule sur tout le territoire. 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Outre l’emprunt de documents, l’usager peut également : 

* Prolonger un emprunt de document 
* Consulter l’historique de ses emprunts 
*  Réserver un document, qu’il soit emprunté ou en rayon 
 

Objectif : La mise en œuvre de la RFID

(dans les murs puis hors les murs)

avec des automates d’enregistrement des prêts et des retours

La ville de Courbevoie souhaitait que les équipements RFID permettent :

* Un autre usage des bibliothèques, notamment par les jeunes générations qui souhaiteraient un certain anonymat et une plus grande rapidité,
* Une réduction de la charge de gestion du service de prêt afin de permettre notamment une extension de l’offre de service des bibliothèques ou une extension des horaires d’ouverture,
* La réduction des temps d’attentes des usagers empruntant ou restituant des documents,
* La mise en oeuvre à plus ou moins longue échéance d’un service de distribution des documents s’appuyant sur des automates installés hors les murs des bibliothèques, dans les quartiers non équipés de bibliothèque ou dans des lieux permettant d’accéder à ces services en dehors des horaires d’ouverture des bibliothèques,
* L’amélioration de la localisation des documents, la réduction des charges de récolement,
* Une utilisation aussi facile que possible par les personnes handicapées,
* Une meilleure protection contre le vol des documents,
* Une meilleure connaissance de la fréquentation et des usages.

Pour répondre à ces exigences

Il était nécessaire de mettre en place une solution adaptée aussi bien aux adhérents qu’aux bibliothécaires, celle-ci devant être simple d’utilisation, performante, esthétique et parfaitement intégrée dans l’établissement.

 

 

Résultat : L’ensemble des objectifs ont été atteint avec succès.

Plus de 95% des transactions de prêt sont effectuées via les automates libre-service pour la bibliothèque centrale, 2 automates vont être installés prochainement pour compléter la solution et répondre à la demande toujours plus forte des usagers.